[TEST] Le SP 2022 airsoft pro de Spartan MLE

Le SIG PRO 2022 airsoft pro de spartan mle

Bonjour à tous.

Pour ce premier article de notre Blog, j’ai eu envie de vous présenter le Sig Sauer Sig Pro 2022 airsoft pro de la marque SPARTAN MLE.

SPARTAN MLE?

Spartan MLE (pour Military – law enforcement) est une annexe de la prestigieuse marque d’airsoft CYBERGUN entièrement dédiée à l’entrainement des forces de l’ordre et forces militaires. Depuis 2016 Spartan M&LE est dirigée par le Général (2S) Emmanuel MAURIN. Au cours de sa carrière, il a acquis une forte expérience opérationnelle lors de nombreux engagements en opérations extérieures et une parfaite maîtrise des concepts d’entraînement aux armes de petits et moyens calibres. On parle ici de quelqu’un qui sait de quoi il parle.

Ils proposent une large gamme de réplique d’airsoft qui reproduisent les modes d’utilisation des armes réelles. Nous allons ici parler plus en profondeur de la réplique d’arme des forces de l’ordre française, le SP2022.

LE SP2022 AIRSOFT PRO:

          Plusieurs mois que je l’attendais et finalement j’ai eu la chance de recevoir la boite tant attendue. La réplique arrive dans une boite en carton marron assez discrète qui contraste avec la qualité et la brillance de la réplique à l’intérieur. Dans la boite, posé et calé se trouve le fameux pistolet. Première chose qui me saute aux yeux avant même de la prendre en main c’est la qualité du choix des matériaux. La poignée de la réplique ressemble trait pour trait à un vrai SP2022. Heureusement le bleu métallisé de la culasse me rappelle très vite qu’il s’agit ici d’une réplique. Première prise en main et je suis étonné par le poids. On est sensiblement sur le même grammage qu’un vrai S2022. (830 grammes pour le vrai contre 754 pour la version airsoft non chargée). La culasse métal est d’excellente facture. Les marquages sont très bien réalisés. On voit bien ici qu’il s’agit d’un produit avec une licence officielle. Une première action de la culasse en arrière me ramène vite à la réalité et me rappelle qu’il s’agit ici d’un airsoft. J’engage alors le chargeur vide et avec le  mouvement de charge de la culasse je me retrouve plusieurs années en arrière quand je m’amusais avec mes amis à tirer sur des cibles avec mon Taurus PT24/7 airsoft. Le chargeur étant vide, la culasse reste bien à l’arrière. Une action sur l’arrêtoir de glissière permet de relâcher celle-ci en la ramenant vers l’avant. Surprise, le marteau reste bien vers l’arrière après une action de la culasse. Comme promis par le constructeur, une simple pression sur le levier de désarmement du marteau permet de repasser la réplique en double action.

          Il est venu le moment d’appuyer sur la queue de détente et là, agréable surprise, on a une belle pression à exercer dessus pour un tir en double action. La réplique n’étant pas encore approvisionnée ni en bille, ni en CO2, j’effectue un mouvement de charge manuel de la culasse pour passer en simple action. J’exerce une pression très douce sur la queue de détente et j’entends le « Poc » du tir à vide. L’équipe de SPartan MLE a fait ici très fort en réussissant a obtenir deux types de pressions à exercer sur la queue de détente en fonction du mode de tir (double ou simple action). On croirait avoir le SP 2022 9mm dans les mains.

TEST DE TIR

          Le SP 2022 Airsoft pro est livré avec un chargeur où s’insère une cartouche de CO2 de 10 grammes (plus courte que les cartouches de CO2 de 12 grammes habituellement utilisées dans le monde de l’airsoft). Pour l’insérer il suffit d’insérer la cartouche par le bas du chargeur puis, après avoir placé la vis de maintien, de serrer avec la clé allen fournie. Le petit « pshhhh » se fait entendre. Aucune fuite ou sortie de gaz ne se fait entendre. Le chargeur est fait pour accueillir 15 billes, afin de reproduire le nombre de munition du vrai. Les billes s’insèrent par le devant du chargeur, un espace plus large est prévu. Il faut prendre le temps de bien placer les billes en quinconce afin que les 15 projectiles puissent rentrer.

     Une fois fait, on engage le chargeur dans la réplique. Toujours le même réalisme dans la manipulation. Place au tir.

         Je me place à environ 7 mètres d’une cible de tir de 50×50 cm. Je fais un mouvement de culasse vers l’arrière et afin de me coller au maximum à la réalité, je désarme le marteau en utilisant le levier latéral prévu à cet effet.

          Je me place en position, prend ma visée et presse lentement la queue de détente. Première surprise, le tir en double action, nécessite une pression qui ressemble à celle du vrai pour que le tir part. Je mets la première bille dans le 8 de la cible, un peu surpris par le réalisme de la pression de la détente. Deuxième tir et là, à peine touché la détente que le coup part. Une pression beaucoup plus légère permet de faire partir la bille. J’enchaine plusieurs coups en tir visé et suis surpris par la précision de cette réplique de Sig Pro SP 2022 Airsoft.

CONCLUSION

          Avec cette réplique, SPARTAN MLE nous propose un réel outil d’entrainement. Fiable, robuste et réaliste tant sur l’aspect que sur l’utilisation. Le SP2022 rentre parfaitement dans les étuis de dotation administratifs. Pour les tirs d’entrainements c’est une réelle plus-value. Que ce soit pour l’instruction de base au stand avant de toucher une vraie arme, les parcours de tirs ou même un entrainement au dégainé (port en civil avec holster INSIDE par exemple)  cette réplique est clairement développée pour devenir un outil d’entrainement ludique et pédagogique.

Et le Force On Force (FOF)?

          De mon avis, le SP 2022 airsoft pro de SPARTAN MLE est clairement utilisable pour des scénarios type Force On Force (ou les forces de l’ordre sont confrontées à des vrais plastrons humains réactifs). Nous recommandons bien évidemment le port de protection pour les yeux et le visage en général. Le port d’une paire de gants peut éviter les petites piqures de guêpes si on se fait toucher au doigt, mais la puissance max d’1 joule permet clairement d’éviter les blessures sérieuses. L’inconvénient des billes pour le Force On Force serait peut être, que pour des exercices avec des forces de l’ordre équipées avec des packs balistiques lourds (gilet et casque), que les personnels ne réussissent pas à sentir l’impact de la bille lors de tirs. Ce problème étant secondaire selon moi, étant donné que, vu la portée d’engagement limitée et donc courte, le tireur aura une vue sur le camarade touché et pourra lui indiquer s’il ne sent pas la bille le toucher.

 

Les points positifs:

– Réalisme

– Souplesse d’emploi

– Sécurité

– Faible coût par rapport à une arme tirant des munitions para-marquantes.

– Eco-responsable car les billes utilisées sont biodégradables

Les points négatifs:

– L’autonomie, il faut changer la cartouche de CO2 tous les 4-5 chargeurs.

– Des rayures peuvent apparaître sur le bleu de la culasse, mais seulement si on ne prend pas soin de la réplique (comme toute arme).

Voilà pour ce premier test d’équipement. N’hésitez pas à laisser un commentaire sous l’article pour donner vôtre avis. Vous pouvez également le partager sur vos réseaux sociaux.

TBLF